Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le petit monde de Ladynin

Le petit monde de Ladynin

Petit tour autour de la planète jeux vidéo de leur début à aujourd'hui en passant par mes coups de coeur de la toile ou mes rencontres IRL ainsi que mes bons plans.


Comment brancher nos vieilles consoles (tout sur la connectique vidéo)

Publié par Jenny Ladynin sur 29 Mars 2015, 12:45pm

Catégories : #BlogdeLadynin, #Rockstar78

Comment brancher nos vieilles consoles (tout sur la connectique vidéo)

Un petit article de mon ami Rockstar78 qui fait le tour de: "comment correctement brancher sa console sur une télé?". Cette article va surement plaire aux néophytes et aux puristes. Je vous laisse entre de bonnes mains.

Vous venez de faire l'acquisition d'une console du début des années 90 et vous êtes décontenancé en arrivant chez vous quand il s'agit de brancher le câble vidéo de ladite console sur votre bel écran LCD Full HD 55 pouces tout neuf et tout rutilant de la mort qui tue la vie? Quel câble utiliser pour avoir la meilleure qualité d'image? Composite, RGB, composant... késako? Qu'est-ce qu'on mange ce soir? Pas de panique, je suis là pour répondre à toutes vos questions, ou presque...

Comment brancher nos vieilles consoles (tout sur la connectique vidéo)

Tout d'abord, qu'est-ce qu'un câble et quel est son rôle? La question paraît simple posée comme ça, mais de très nombreuses personnes font des amalgames et confondent allègrement les termes en les employant à tort et à travers. La sortie vidéo d'une console (ou de tout appareil vidéo que l'on peut brancher à une TV) délivre un signal vidéo, ce signal transite alors dans le câble qu'on aura branché à cette sortie, pour finalement terminer sa course au «cul» de la télévision, sur laquelle on branche ce câble par une certaine connectique. Le plus important maintenant est de ne pas confondre les dénominations de ce câble, et surtout de sa connectique et du signal qui les traverse. Car tous les signaux ne se valent pas, et chaque câble et sa connectique sont capables de véhiculer tel ou tel type de signal.

Alors quel câble utiliser au final? C'est surtout cela que l'on veut savoir... Et bien tout dépend de plusieurs choses qu'il va falloir prendre en considération:

  • La console: quel est le meilleur signal vidéo qu'elle est capable de fournir?
  • Le câble et sa connectique: sont-ils capables de véhiculer le signal vidéo qu'on voudrait qu'ils véhiculent?
  • La télévision: possède-t-elle l'entrée qui permet de brancher cette connectique?
  • Et accessoirement: quelle TV donnera le meilleur rendu pour telle ou telle console?

Alors pour une console récente et une TV récente également, c'est simple, pas de questions à se poser: câble HDMI obligatoire. Un tel câble est capable de délivrer un signal numérique haute définition, à savoir une image ayant une résolution de 1080p (et même plus avec l'arrivée plus qu'imminente du 4K, ou Ultra Haute Définition), ainsi que le son qui l'accompagne. Toutes les TV et les machines récentes ont des sorties/entrées HDMI. Il faut juste faire attention à la version de votre câble HDMI si vous comptez jouer à des jeux avec des lunettes stéréoscopiques (3D) ou si vous voulez être «4K-ready», il vous faudra un câble à la norme 1.4 ou encore mieux, 2.0. Dans les autres cas, à savoir obtenir une image en 1080p maximum, un câble à la norme 1.3 suffira.

Mais pour nos vieilles consoles, pas de HDMI et ça se complique. Entrons donc dans le vif du sujet en essayant d'aborder autant que possible le problème par ordre chronologique pour faire au plus simple.

  • Au tout début, il y avait les dinosaures, puis vint l'Homme de Cro-Magnon, et ce dernier, après quelques années d'évolution, inventa les premières consoles de jeu (oui, j'ai un peu abrégé, certes, je ne suis pas historien...). Celles-ci, comme par exemple l'Atari 2600, l'une des plus connues, se branchaient sur la prise antenne (ou connectique RF). Ce type de connexion n'offre que des désavantages: image et son de piètre qualité, nécessité de rechercher le canal sur lequel diffuse la machine... bref, le câble RF est synonyme de galère, et il est à éviter autant que possible, à moins que la console n'offre pas d'autres alternatives, et c'est malheureusement bien souvent le cas des très vieilles machines, grosso-modo jusqu'aux années 80, quand l'Atari 2600 était encore en vente dans nos magasins. Cette connectique a perduré encore quelques temps dans plusieurs pays, notamment au Japon et aux USA, et même dans plusieurs pays d'Europe.
  • Heureusement pour nous, les autorités françaises ont imposé, au tout début des années 80 (mais ça existait bien avant), un standard spécifique appelée SECAM (pour «quentiel Couleur À Mémoire») pour la diffusion d'images en couleur, et les entrées péritel sur toutes les TV couleur qui se démocratisaient alors largement. Les constructeurs ont donc eu obligation de commercialiser dans notre beau pays des appareils compatibles SECAM et des câbles à connectique péritel (ou SCART) capables de véhiculer un signal RVB (pour «Rouge/Vert/Bleu» – ou RGB en anglais, pour «Red/Green/Blue») qui serait assurément compatible SECAM. Et c'est bien une chance que nous avons eu, car le signal RVB était et est resté longtemps le signal donnant la meilleure qualité d'image possible. C'est ainsi que la NES de Nintendo (l'itération occidentale de la Famicom) fût la première console familiale à succès à proposer, fourni avec la console, un câble péritel fournissant un signal RVB. Malgré tout, le signal RVB de la NES était un peu particulier, nous en parlerons plus loin. C'est ainsi que les consoles qui suivirent, à la fin des années 80 et jusqu'au milieu des années 90, ont toutes été accompagnées de ce fameux câble péritel RVB: Master System, Megadrive, SNES, Saturn, et même des machines moins reconnues comme l'Amstrad GX4000 par exemple. Tout allait donc pour le mieux dans le meilleur des mondes dans notre beau pays (si on excepte le fait que l'on devait subir le 50Hz, mais c'est une autre histoire). Il faut savoir qu'en plus d'être capable de véhiculer un signal RVB, le câble péritel est aussi capable de transporter des signaux de moindre qualité comme le signal S-Vidéo ou le composite dont nous allons parler maintenant.
  • Au milieu des années 90, intervint un nouveau géant dans le petit microcosme du jeu vidéo. Je veux bien sûr parler de Sony qui bouleversa le marché avec sa PlayStation. Cette console était, à l'époque, synonyme de graphismes époustouflants, de 3D et de cinématiques fabuleuses. Et pourtant... Sony, vraisemblablement pour des raisons de coût, fournissait avec sa console un câble à connectique RCA (ou CINCH) donnant une image de qualité médiocre. En effet, ce câble à trois connecteurs faisait passer le son dans les prises rouges et blanches (gauche et droite pour la stéréo), mais tout le signal vidéo, à savoir les couleurs, la luminosité, etc... passait par la seule prise jaune, d'où la pauvre qualité de ce signal composite, comparé au signal RVB de la péritel, qui décomposait bien toutes les couleurs de l'image sans les maltraiter. Déjà, près de deux ans auparavant, les consoles 3DO ne savaient sortir qu'un signal composite via une connectique RCA similaire, mais la console avait eu un succès bien plus confidentiel. La PlayStation, elle, était tout de même capable de fournir un signal RVB et il était toujours possible au consommateur d'acheter à part un câble péritel qui redonnait à la console tout son éclat qu'elle n'aurait jamais dû perdre, mais bien sûr il fallait mettre la main au porte-monnaie... A noter que la concurrente directe de la PS1, la Saturn de Sega, était encore fournie avec un câble RVB, elle! On notera également que la vénalité de Sony fera vite des émules, car tous les constructeurs suivront ce mauvais exemple et toutes les consoles de toutes marques qui viendront par la suite (excepté la Dreamcast de Sega qui restera fidèle au RVB) seront affublées de cet affreux câble à broches RCA ne sachant véhiculer qu'un signal composite dégueulasse. Un comble, et même une honte pour les futures X-Box 360 et PS3 qui sont capables de sortir un signal numérique haute définition via un câble HDMI pourtant peu coûteux.
  • Passons rapidement sur le signal S-Vidéo (pour Super-Vidéo, ou encore Y/C) peu répandu chez nous. Celui ci offrait une qualité d'image se situant entre le composite et le RVB, via un connecteur de type Ushiden (à vos souhaits) ne diffusant que l'image, avec la chrominance et la luminance séparés, d'où l'amélioration par rapport au composite. Pour le son il faudra toujours lui adjoindre des connecteurs RCA, un blanc et un rouge pour le son stéréo.
  • Les signaux YUV, YPrPb (analogiques), YCrCb (numérique) sont proches du RVB et dérivent de ce dernier par certaines formules mathématiques. Il s'agit d'un signal de bonne qualité et il permet d'afficher des images de meilleure résolution que la plupart des autres signaux analogiques. Il arrive à la TV par des prises composantes très proches physiquement des prises RCA qui délivrent un signal composite (à ne pas confondre donc), elles sont au nombre de trois pour la vidéo, auxquelles s'ajoutent généralement deux prises supplémentaires rouge et blanche pour le son. Les TV LCD et plasma sont dotées de telles entrées, ainsi que les rétroprojecteurs et certains gros tubes cathodiques parmi les derniers en date.

En résumé, et généralement:

Si écran plat (plasma ou LCD): HDMI > YUV > RVB > S-Vidéo > Composite > RF

Si tube cathodique: YUV (si entrées présentes) > RVB > S-Vidéo > Composite > RF

On préférera toutefois brancher nos vieilles consoles qui n'ont pas de sorties HDMI ou YUV à un bon vieil écran à tube cathodique, écran pour lequel elles ont été pensées et conçues. En effet, l'image obtenue sur un écran LCD récent est souvent décevant, parfois flou ou granuleux. Cependant, des modèles de TV récents avec un système intégré qui rehausse la définition des sources SD existent et peuvent donner un résultat tout à fait satisfaisant.

Attention! Cas particuliers!

  • La NES ne sait pas, d'origine, sortir de signal RVB, ses circuits ne savent produire que du composite. A l'occasion de sa sortie en France, Nintendo, pour se plier aux exigences françaises, a dû «bricoler» un circuit supplémentaire qui transforme le signal composite en signal RVB. Malheureusement, il ne s'agit pas de RVB digne de ce nom puisqu'il ne fait que reprendre un signal composite déjà médiocre, et évidement le circuit rajouté par la firme japonaise n'améliore pas ce signal, il le dégraderait même légèrement. Pour cette raison, on peut voir circuler sur le net des tutoriaux pour rajouter une sortie RCA à nos NES françaises et ainsi restaurer leur signal composite d'origine. Il y a aussi la solution d'acheter une NES PAL étrangère (allemande ou anglaise par exemple), qui a d'origine une sortie RCA et qui, de par son format PAL est compatible avec nos jeux sortis en France.
  • Probablement pour des raisons de coût ou pour sortir leur console dans les temps, ou les deux, Nintendo n'a pas non plus jugé bon de doter la N64 d'une sortie vidéo capable de sortir un signal RVB. Alors bien sûr, elle était fournie avec un câble à connectique RCA capable de ne fournir qu'un signal composite honteux pour une telle machine, mais contrairement à la PS1, même en lui branchant un câble de SNES (qui lui est bien péritel RVB), l'image ne sera pas de meilleure qualité car il n'y a pas sur la carte mère de la console les composants nécessaires pour «fabriquer» un signal RVB. C'est d'autant plus rageant quand on sait que les emplacements pour ces composants sont bel et bien prévus sur ladite carte mère! Heureusement, il existe maintenant des tutoriels sur le net qui expliquent quels composants sont manquants, et où il faut les souder.
  • La Dreamcast, la dernière console de Sega, sort bien d'origine un signal RVB et était bien fournie à la vente avec un câble péritel, mais elle était également capable de sortir un signal VGA avec le câble adéquat, pour une TV récente ou un moniteur qui avait l'entrée adéquate. Un tel signal permettait une meilleure résolution de l'image et le câble offrait une meilleure connectique que la péritel. La dernière console de Sega fut la seule à proposer un tel câble (optionnel et relativement rare), celui-ci étant habituellement réservé au monde informatique. Attention cependant, une poignée de jeux seraient incompatibles avec le VGA.

Et à l'avenir?

Il y a quelques mois, fin 2014, nous apprenions que 2015 sonnait la fin de la prise péritel. En effet, à partir de cette année, les fabricants de TV n'ont plus obligation d'équiper leurs appareils d'une entrée péritel, obligation qui, comme nous l'avons vu plus haut, était en vigueur depuis 1980 et qui nous a permis à nous Français de bénéficier d'une image de qualité jusqu'à l'avènement des écrans plats. Du coup, les rétrogameurs s'inquiètent: comment allons-nous brancher nos vieilles machines adorées sur les écrans de demain?

  • Faut-il vraiment paniquer? Ce n'est effectivement plus une obligation, mais rien n'empêche les constructeurs de fournir une entrée péritel sur certains de leurs appareils s'ils le souhaitent. Après tout, elle n'est pas non plus interdite! D'un côté, on peut penser qu'il s'agit d'un surcoût que les marques jugeront inutile, mais on peut se dire également que peut-être certains fabricants peuvent en faire un argument de vente auprès des consommateurs qui ont encore de vieux appareils à brancher. L'avenir nous le dira...
  • Il existe déjà des adaptateurs «péritel vers HDMI», qui souvent, en plus de permettre le branchement d'appareils avec sorties péritel sur une entrée HDMI de la TV, offrent un upscale de la source SD afin que l'image de nos vieilles machines soit rehaussée, moins pixelisée. Il y a fort à parier que ce genre d'adaptateur va fortement se démocratiser dans un futur proche.

On peut toujours fantasmer et se dire que compte tenu de l'ampleur que prend le phénomène du rétrogaming de nos jours, peut-être un fabricant pourrait voir un intérêt (financier?) à cette mode et produire à nouveau à la chaîne le Saint Graal de tout retrogamer: une TV cathodique à entrée péritel. Ce n'est bien sûr pas à l'ordre du jour, mais pourquoi pas dans un avenir plus ou moins proche? On peut toujours rêver!

Rockstar78

Switch RF, ici de mégadrive, pour brancher la console sur prise antenne

Switch RF, ici de mégadrive, pour brancher la console sur prise antenne

Connecteur péritel

Connecteur péritel

Cable RCA pour signal composite.

Cable RCA pour signal composite.

Connecteur YUV

Connecteur YUV

connecteur Ushiden pour signal S-vidéo

connecteur Ushiden pour signal S-vidéo

Connecteur HDMI

Connecteur HDMI

Commenter cet article

nicolas 28/01/2017 16:29

Merci pour cette page trés intéressante!!
Je me suis acheté un convertisseur péritel vers hdmi dans le but de brancher ma vieille NES sur mon moniteur QHD 32"... ça ne marche pas... Mais le convertisseur fonctionne avec mon vieux camescope. Si quelqu'un a des explications je suis preneur!:)

Jenny Ladynin 29/01/2017 12:09

Jai aussi eu le soucis, de peritel à HDMI le rendu était vraiment mauvais Jai donc fini par garder ma vieille TV cathodique

lovi 13/01/2016 13:59

Merci pour cette mise au point, parfois la connectique c'est un vrai sac de noeud et on rempli les tiroirs de cables qu'on ne connait pas. Au moins, les choses sont claires :)

guidza 08/08/2015 23:20

merci pour tes conseils
par contre j'ai vu qu'il existe un câble péritel hdmi plutôt que de passer par un convertisseur
quel est son avantage?

Kenzy 07/05/2015 14:28

Merci pour ces informations sur les connectiques ! C'était un peu compliqué pour déterminer ce qui serait le mieux comme câble pour ma console !

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents